Participez !

Une façon simple de prendre part au projet

Le projet

Le coût de réalisation des huit stoupas et de l’aménagement du site (moulin à prières, grand chemin de circumambulation et aménagements paysagers) est estimé à 695 000 €. Une somme de 536 000 € a déjà été rassemblée pour financer ce projet (08/2021).

Vous souhaitez participer ?

Vous pouvez : Faire un don (déductible fiscalement). Voir Paypal ci-après ou bien contactez : dkl.donateurs@dhagpo.org
Donner des bijoux ou des pierres précieuses qui enrichiront l’intérieur des stoupas. Pour toutes questions concernant les aspects du remplissage, n’hésitez pas à nous contacter : stupa@dhagpo.org.
Offrir votre temps et vos compétences selon les travaux entrepris (jardinage, maçonnerie, etc.). Pour cela n’hésitez pas à nous contacter :
dkl.benevolat@dhagpo.org

Autres modes de don :

• Don régulier par virement

• Don ponctuel : par virement ou chèque bancaire à l’ordre de KDC

icône PDFTous les renseignements se trouvent

sur le bulletin à télécharger ici.

Le don en ligne est 100% sécurisé grâce au service Paypal, spécialiste des paiements sécurisés par carte bancaire. Vous pouvez renouvelez cette opération quand vous le souhaitez.
Tsa-tsas devant le stoupa
Participer à la construction d'un stoupa
Des roses au premier plan, un stoupa au loin

Se joindre à la construction du jardin pour méditer c’est :

Bâtir des supports de pratique qui traverseront les âges et seront utilisés par des milliers de personnes.

Se relier à la possibilité de l’éveil à travers la présence du Bouddha et de Kunzig Shamar Rinpoché.

Mettre à disposition de tous un espace extérieur agréable et protégé pour se recueillir, chacun à sa façon.

Participer à diffuser la paix et l’harmonie en favorisant un regard intérieur et un état d’esprit altruiste.

Construire un stoupa

Comment est financé le projet ?

Comme pour l’Institut et d’autres projets de Dhagpo, le but est de relier par un don, aussi modeste soit-il, un maximum de personnes à ces supports de pratique qui traverseront les âges et seront bénéfiques pour tous ceux, bouddhistes ou non, qui viendront y faire des circumambulations en formulant des aspirations positives.