La stoupa reliquaire

La présence de Shamarpa à Dhagpo
 
Stoupa de Shamar Rinpoché

Tout comme les reliques du Bouddha ont été réparties et protégées à l’intérieur de plusieurs stoupas, celles de Shamar Rinpoché le seront aussi et le nouveau stoupa de Dhagpo Kagyu Ling en accueillera une partie. Certaines de ces reliques sont d’ores et déjà conservées au KIBI (New Delhi) et dans le stoupa récemment inauguré au centre Bodhi Path de Renchen Ulm (Allemagne). D’autres seront abritées dans le centre Bodhi Path de Natural Bridge (États-Unis) ainsi qu’à l’Institut Shar Minub (Népal).

À Dhagpo, le stoupa sera construit à l’arrière de l’Institut. L’espace aménagé offrira ainsi un nouveau lieu de pratique et de recueillement.

Que sont les reliques ?

Une relique est un fragment du corps (ossements, dents, etc.) d’un grand maître ou d’un personnage saint, ou un objet lui ayant appartenu. Selon khenpo Chödrak Rinpoché, le terme tibétain pour « relique » fait référence à « une très grande valeur, si grande qu’elle est au-delà de tout prix ».
Un stoupa comme celui qui sera édifié à Dhagpo permet de se relier à la possibilité de l’éveil, à travers la présence et la bénédiction d’un être hors du commun comme Shamar Rinpoché.
Les reliques corporelles ont aussi pour bienfait de nous rappeler l’impermanence à laquelle tous les êtres, ordinaires ou réalisés, sont soumis.

icone Stoupa  Archives multimédia : blog et carnet de chantier

La statue de Shamar Rinpoché

Le 26 novembre 2017, la statue définitive du stoupa a été mise en place. Revivez ce moment en vidéo ci-dessous. Nichée au cœur du stoupa, cette statue est la première statue du XIVe Sharmar Rinpoché jamais réalisée. C'est une artiste française, Bénédicte Henicz, disciple de Shamarpa, qui l'a façonnée d'après les directives de lama Jigmé Rinpoché. Elle nous parle des étapes de la fabrication.
Statue de Shamar Rinpoché

La consécration du stoupa, un jour de Düchen

Les jours de Düchen, nous célébrons un des grands événements marquant la vie du Bouddha. Ces journées sont particulièrement favorables à la pratique de groupe. Nous commémorons ce jour le retour du Bouddha depuis les mondes divins de Tushita où il s’était rendu pour transmettre des enseignements à sa mère, qui y avait repris naissance, ainsi qu’aux habitants de cette sphère.
Nous commémorons ce jour le retour du Bouddha depuis les mondes divins de Tushita

Une puja sous d’heureux auspices

Avant que les rouleaux de mantras et les tsatsas ne soient installés à l’intérieur du stoupa, il a été nécessaire de les purifier et de les consacrer. Cette puja (1) de consécration a pris place pendant une semaine à Dhagpo et a bénéficié de la présence exceptionnelle de deux grands lamas de la lignée karma kagyü : Nendo Rinpoché et lama Nygyam. Tous deux sont des pratiquants accomplis et, de surcroît, particulièrement reliés à Shamar Rinpoché. [Article & vidéo]
En pleine pratique

Tsatsas et bumpas pour le stoupa

Alors que le futur stoupa qui accueillera une partie des reliques de Shamar Rinpoché prend doucement forme, poursuivons notre découverte des secrets de fabrication des différents éléments qu’il contiendra et intéressons-nous cette fois aux tsatsas et aux bumpas ! Comme nombre d’entre vous le savent déjà, une tsatsa est une image bouddhique en argile ou en plâtre réalisée par moulage ou par estampage. (...) Les bumpas (terme tibétain) sont quant à eux des vases. Ils ont été placés dans les fondations du stoupa de Shamar Rinpoché début septembre. ... [Article & vidéo]
Boumpa en terre

Le sokshing, une sacrée « colonne vertébrale » !

Au centre du stoupa, parmi les substances sacrées, les reliques et les rouleaux de mantras, se dressera un élément primordial : le sokshing. Le terme tibétain sokshing, que l’on traduit « arbre de vie », désigne un tronc sculpté dont l’élaboration est très codifiée et ritualisée. Il est généralement placé verticalement au centre des statues et des stoupas, à la manière d’une colonne vertébrale. (...) [Article & vidéo]
Lama Jampa trace les textes sacrés à l’encre dorée

Les « ateliers mantras », une activité au service de l’éveil

À moins de deux mois de la consécration du stoupa qui accueillera une partie des reliques de Kunzig Shamar Rinpoché, on s’active un peu partout pour préparer les substances qui y seront installées. Parmi celles-ci, des milliers de rouleaux de mantras dont la fabrication a pris place sous forme d’ateliers à Dhagpo, à Kundreul Ling, mais aussi dans de nombreux Dhagpo urbains. [Article & vidéo]
Atelier mantras à Dhagpo

Au cœur du stoupa

Un stoupa étant un monument reliquaire, tout est prévu pour qu’il puisse recevoir de nombreuses substances et objets sacrés. Pour cette raison, l'intérieur comporte différents espaces évidés à la manière de niches. C’est en effet le contenu du stoupa, puis sa consécration au cours d’un rituel (rabné en tibétain), qui le rendent efficient et font de lui un support de pratique porteur de la bénédiction des trois joyaux.
Coupe du futur stoupa avec répartition des substances

Consécration de l’emplacement

Une fois le lieu et l’orientation du stoupa déterminés, une cérémonie prend place pour consacrer l’endroit. Il s’agit en fait de préparer le terrain au niveau spirituel, c’est-à-dire de s’assurer que tout se passe au mieux tant au niveau de la construction elle-même que de l’environnement du stoupa.
Consécration de l’emplacement

Genèse du stoupa

L’aventure du stoupa débute par le choix de l'emplacement idéal. Depuis la construction de l’Institut, Lama Jigmé Rinpoché souhaite qu’un stoupa soit érigé à l’arrière du bâtiment. Un bel espace peut effectivement y être aménagé et permet de créer un lieu propice à la pratique et au recueillement.
Premier croquis d’implantation du stoupa

Aperçus du
carnet de chantier

(Cliquer pour naviguer vers la galerie) 

La touche de fin

# 12 – Novembre 2018

Les travaux d’aménagement de l’espace autour du stoupa ont commencé !
CC11_amenagement-espace-stoupa-4
# 11 – Février 2018

Consécration du stoupa
CC10_weekend-consecration_stoupa-shamarpa_J2-am
# 10 – 20 Novembre 2016

Insertion de l’arbre de vie
CC9_stoupa_pose_arbre-de-vie-49-sur-5
# 9 – Novembre 2016

Pose du bumpa et rituels des mandalas

# 8 – Novembre 2016

Deuxième et troisième étages

# 7 – Novembre 2016

Le premier étage du stoupa

# 6 – Octobre 2016

Assemblage de la base du stoupa

# 5 – Octobre 2016

L’arrivée des pierres

# 4 – Mercredi 12 octobre 2016

Cérémonie de consécration et d’insertion des vases

# 3 – Septembre 2016

Les fondations

# 2 – Septembre 2016

Pratique d’offrande et de purification par le feu

# 1 – Le 28 août 2016