Genèse du stoupa

L’aventure du stoupa débute par le choix de l’emplacement idéal. Depuis la construction de l’Institut, Lama Jigmé Rinpoché souhaite qu’un stoupa soit érigé à l’arrière du bâtiment. Un bel espace peut effectivement y être aménagé et permet de créer un lieu propice à la pratique et au recueillement.

genese_stoupa_dhagpo-1-vue-institut-3

genese_stoupa_dhagpo-1-equipe-projet-1
L’équipe de Dhagpo, assistée par Wojtek, l’architecte spécialisé dans les stoupas, se rend sur place pour déterminer l’emplacement précis ainsi que la meilleure orientation.

genese_stoupa_dhagpo-1-equipe-projet-2
Plusieurs paramètres entrent en compte : la topographie du terrain, l’accessibilité de l’endroit, mais aussi le fait que, selon la tradition, le stoupa doive être orienté vers l’est.

genese_stoupa_dhagpo-4-equipe-projet-ljrLama Jigmé Rinpoché s’assure des détails de l’emplacement et des précisions de l’orientation afin que le projet ne rencontre pas d’obstacles et que le lieu soit propice à la pratique.

Primer croquis de la instalación de la estupa

Primer croquis de la instalación de la estupa

Ces détails s’avèrent essentiels car un stoupa n’est pas un objet que l’on peut déplacer à sa guise. Ce support de pratique et de souhaits traversera les âges. Des milliers de personnes, sur plusieurs générations, formuleront des souhaits ou se relieront à la présence et à la bénédiction de Shamar Rinpoché en ce lieu. Aussi, cette première étape revêt toute son importance.

Les premiers dessins de l’aménagement de l’espace sont ensuite esquissés. Le projet prend vie sous les coups de crayons de l’architecte.

Si vous souhaitez participer au projet, visitez notre page “participez” !